Le bleu avant le rouge

Cet aprèm avec mon compère habituel on voulait voir les conséquences de l’incendie du Maïdo et bien la route qui mène au tévelav est toujours fermée'( mais jusqu’au début de la route forestière aucune brindille brûlée faudra y retourner une fois la route de nouveau ouverte. Pour info il y a toujours pas mal de camion de pompier dans le coin mais bon….
Après une pause sur une route que vous reconnaîtrez 
on est allé rouler un peu=)
Je vous ramène un petit quelque chose  quand même.
En attendant les rouges nous avons déjà les
Flamboyants  bleus ou Jacaranda je les trouve supers beaux ces arbres surtout en fleurs:

Bon je suis un peu en contre jour désolé
Ça a aussi sont charme en bleu n’est ce pas?

2 réflexions sur « Le bleu avant le rouge »

  1. Ils sont extraordinaires ces Jaracandas !
    Ça me fait faire un petit tour dans mes souvenirs (aie, aie, aie !).
    Je me souviens du souffle coupé, lors d’un voyage au Maroc, à la vue de tout ce bleu.
    Je te souhaite un bon dimanche … sous le soleil (pas comme ici).

  2. Oh, ces jacarandas ! La première fois que j’en ai vu ‘en vrai’, c’était à Malàga en Espagne. Ils m’ont tout simplement fascinée. Et il y en a à la Réunion ! Presque à chacun de tes billets tu alignes un argument de plus pour que je viennes une fois sur ton île !
    Sinon, j’ai bien aimé découvrir ton billet sur le ‘faux caméléon’. Ciboulette ma une fois ramené un orvet, je ne sais pas si tu connais. Les gens croient souvent par erreur que c’est un petit serpent, mais en fait c’est un lézard sans pattes ! eh oui ! J’ai aussi réussi à le sauver, heureusement. Ils sont très utiles au jardin, ils éliminent pas mal de bestioles ravageuses…
    Bonne semaine à toi, et amitiés.

Répondre à Homedream Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *