Un vaisselier part1

Comme mentionné dans le post précédent il nous faut un vaisselier. Bien évidemment comme toujours il n’y a pas d’angle droit la ou il sera… Il aura une forme générale triangulaire avec une face parallèle au plan de travail en face.
Il doit être original, joli, en bois et servir de second plan de travail. ça en fait déjà beaucoup=) Je rajouterais qu’il ne doit pas avoir cet aspect moderne laqué que l’on voit partout 🙁 c’est pas trop notre truc le mdf laqué mais bon….
Après avoir décidé de ses dimensions et de son agencement un plan est né =) Il ressemblera à ça en plus beau=)

En fait à la base je voulais lui faire une structure en fer et l’habiller ensuite par contrainte technique car il est assez grand plus de 2m de long et le coté le plus large plus de 80cm.  Pour éviter le cintrage des étagères qui supporteront le poids de beaucoup de vaisselle sur cette longueur le métal aurait été idéal mais ça entraînait d’autres contraintes d’ordre esthétique! On a pas du tout utilisé de fer tout compte fait.
En massif ça aurait consommé trop de bois pour rien avec les contraintes du massif à savoir que ça travaille beaucoup le massif donc on part sur une structure en contre plaqué que l’on habillera de bois exotique. A la réunion trouver du cp (contre plaqué) d’une bonne épaisseur c’est compliqué et chère si on en trouve! 😕  Pour la résistance souhaité j’ai besoin d’une épaisseur de 30mm partout! On a donc contre collé des planches de 15mm pour avoir les 30mm recherché. Et ça donne ça:


Bon ça c’était facile et rapide! Remarque c’est moche mais c’est solide et on va pouvoir commencer vraiment, on va l’essayer en place un petit coup avant voir ce que ça donne

Ça marche l’angle du meuble est bon, bien parallèle au dalles du sol et au plan de travail de l’autre coté, vous remarquerez peut être que dans ce passage le sol a reçu une première couche de vernis on y reviendra.
Retournons dans l’atelier pour continuer c’est loin d’être terminé!
On a fait tourner les machines. J’ai débiter et raboté quantité de lamelles de tamarin pour couvrir le dessus et les cotés intérieur. J’ai mis 7 ou 8 mm d’épaisseur  si mes souvenir sont bons pour l’usure, le rendu et la sensation au touché=) c’était un certain travail, une partie de faite:

Tout les dessus sont faits ainsi que les cotés des 2 grandes étagères. Les serres joints tiennent une réglette (assez épaisse) de bois de natte qui termine la façade du plan de travail.
Une fois tout retiré et les bords du plateau bien retaillés il commence à être moins moche=) Les champs des étagères ont eu droit à leur bois de natte aussi!

Cette fois on ne le voit pas bien mais on s’occupe du coté gauche. Une fois à sa place ce sera le coté bien visible du meuble qui lui donnera un certain charme (normalement), on y apporte une attention particulière, tout en tamarin massif ici en cours d’ajustage et collage:

Ensuite il faut préparer le premier ponçage. Je comble les petites aspérités avec de l’epoxy teinté dans la masse avec la bonne essence de bois

C’est fait il fait nuit depuis un moment mais le premier ponçage d’une bonne série est terminé=) mais il y a encore du boulot!!

La suite dans un prochain épisode=)
A plus  tard….

2 Commentaires

  1. C’est là que Madame va apprécier les murs biscornus, le meuble avec des profondeurs différentes c’est trop top, par contre le rangement va s’imposer de lui-même et elle ne pourra pas trop en changer 😉

    • Effectivement changer les rangements pas simple=) En fait on à fait en fonction des tailles des services standards avec de la marge, on s’en est bien sorti ça fonctionne bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *